MetX

Artistes

Karen van Schaik

Biographie

Karen van Schaik est une saxophoniste, compositrice et artiste multidisciplinaire. Elle écrit et joue de la musique pour le théâtre, le cirque et la danse. De plus, Karen dessine, peint, écrit et conçoit également des meubles et des costumes.

Titulaire d’une licence en architecture de l’Université technologique de Delft, Karen vient à Bruxelles pour étudier le saxophone jazz. En tant que musicienne professionnelle, elle s’installe définitivement dans la capitale européenne et représente les Pays-Bas au sein du European Saxophone Ensemble (ESE), un ancien projet MetX qui réunissait chaque année 12 saxophonistes de 12 États membres différents.

Expérimenter la danse, le mouvement, le théâtre et le cirque

Après l’ESE, Bruxelles reste pour Karen le terreau idéal pour développer ses différentes passions artistiques. Elle joue et compose la musique pour Dooshoofd, une pièce de théâtre musical de 2017-2018 basée sur les poèmes de l’acteur et poète Kevin Bellemans. Dans ce spectacle, elle combine le sax alto, le sax baryton, la flûte et le chant avec la loop station et les claquettes.

Karen fait également partie du Ravno Collective, un collectif de musiciens avec les acrobates de la compagnie de cirque Be Flat. En 2019, elle participe à « Follow Us », une performance socio-artistique créée par Be Flat en collaboration avec SPRINGSTOF Parcour et le Ravno Collective. Elle joue de la musique et sa composition « Kindred Souls », écrite lors d’une résidence avec Be Flat à Latitude 50, sert de bande sonore à un film sur la performance.


A travers son œuvre, on retrouve souvent des expérimentations avec le mouvement. Elle aime entrer en dialogue avec les danseurs, à la recherche d’interactions originales entre ce que l’on voit et ce que l’on entend. À partir d’improvisations libres, ils créent des moments de connexion et des moyens par lesquels les deux se renforcent mutuellement.


Puis elle écrit la musique et joue du saxophone baryton dans Anthophila, son propre groupe de cinq musiciens qu’elle forme avec d’autres musiciens de Bruxelles.

 


La persévérance dans un environnement à prédominance masculine
Outre la qualité artistique de ses projets, son énergie et sa persévérance suscitent également beaucoup d’admiration. Pour obtenir cette reconnaissance, elle a dû persévérer dans un environnement encore très masculin. Pendant ses études au Conservatoire royal de Bruxelles, elle a été l’une des rares étudiantes en jazz.

 

En tant que programmatrice du café de jazz Roskam, elle a également remarqué que la scène du jazz compte très peu d’instrumentistes féminines. Pour trouver une explication à ce phénomène, pour sensibiliser autour de ce sujet et pour mieux trouver sa propre place dans la scène du jazz, elle écrit l’essai Women Instrumentalists in Jazz.

Dans une récente interview avec d’autres modèles féminins, elle parle de l’impact du travail dans un domaine de travail dominé par les hommes. Et dans une interview pour “Les Grenades” de la RTBF elle commente sur la situation précaire des artistes avant et après la crise corona.


Interview Les Grenades – RTBF


Carte Blanche 2021
Cette année, Karen reçoit carte blanche pour développer un nouveau projet sous les ailes de MetX. Elle sera soutenue sur le plan logistique, productionnel et financier et pourra faire appel à l’expertise artistique et au coaching d’autres créateurs de musique MetX.

Vous trouverez plus d’informations concernant Karen et ses différents projets sur karenvanschaik.com

 

Photo © Greetje Van Buggenhout

Abonnez-vous à notre newsletter