MetX

Les moments forts de 20 ans Mâäk

Les moments forts de 20 ans Mâäk

Début décembre, les complices Mâäk de la première heure sont à nouveau montés sur scène. La réunion exceptionnelle de Mâäk Five clôturait le 20e anniversaire de ce collectif de jazz renommé. Plus tôt dans l’année, Mâäk Quintet, MikMâäk et Mâäk KOJO ont également montré que le collectif ne manquait toujours pas de “spirit”. Un aperçu des moments forts de 2018… et un aperçu des meilleurs moments à venir!

Cet automne, Laurent Blondiau et ses amis musiciens ont gâté le public lors de concerts exclusifs avec Mâäk Five et au festival Jazz Brugge avec le Mâäk Quintet et Ghalia Benali (Mw’Soul). Pour couronner le tout, ils sont partis avec MikMâäk en tournée de Tours (Le Petit Faucheux) jusqu’à Alsemberg (De Meent).

 

Une énergie exceptionelle venant du Benin

 

Afin de tenir le coup, auraient-ils pris une bonne dose d’énergie ‘vaudou’ lors des représentations avec la famille Anagoko? Sous le nom de Mâäk KOJO, un ensemble de musiciens et de danseurs venant du Bénin et de Belgique a donné une série de concerts et d’ateliers en août et septembre, après des tournées précédentes en 2010 et 2012. Ils ont rempli le Bar du Matin à Forest, l’Espace Senghor à Etterbeek et De Centrale à Gand d’un bain de transe spirituelle, d’improvisations spontanées et de compositions avant-gardistes.

 

 

Cartes blanches à Jazz Middelheim et Marni Jazz

 

Artistes sans frontières, Laurent Blondiau et les autres membres de Mâäk sont toujours avides de renouvellement. Pas surprenant donc qu’ils aient bénéficié de cartes blanches lors de plusieurs festivals de jazz réputés cette année-ci.

 

En août, ils ont reçu une carte blanche lors de Jazz Middelheim. Lies Steppe de Klara a interviewé Laurent Blondiau et Fabian Fiorini à cette occasion.

 

 

De même lors du Marni Jazz Festival en mi-septembre. Laurent y joua sa carte blanche en s’entourant du guitariste hongrois Gabor Gado, du contrebassiste Sébastien Boisseau (Mâäk Five) et du batteur Samuel Ber (Mâäk Quintet). En savoir plus.

 

Coup d’envoi de l’année jubilaire

 

Début 2018, les gros moyens ont été déployés: le big band atypique MikMâäk, composé de 16 personnes, a joué au Centre Wallonie Bruxelles à la mi-janvier et au Brussels Jazz Festival à Flagey. Après quoi ils se sont produits à De Roma (Anvers) et au Cinquantenaire (Bruxelles) au printemps.

 

De plus, le Mâäk Quintet s’était déjà produit à plusieurs reprises lors de représentations à Liège (L’An Vert) et à Bruxelles.

 

Eternellement en rebelle

 

Ce qui avait commencé en 1998 en tant que légende urbaine sous le slogan « MÂÄK » est devenu un collectif de jazz aux multiples ramifications. Deux décennies plus tard, leur musique est toujours contemporaine et leur discographie contient dix CD. La compilation Mâäk 20 regroupe les titres les plus célèbres et un certain nombre de perles inédites des 20 dernières années.

 

Et qu’apporteront les 20 prochaines années? Une chose est sûre: Mâäk continuera à tracer son chemin de jazz insolite à la croisée des chemins entre tradition et avant-garde, entre orchestration et improvisation et entre cultures diverses.

 

Prochain rendez-vous: le 1er février 2019 MikMâäk enregistrera un nouvel album live lors d’un concert au W:Halll à Woluwe-Saint-Pierre. En savoir plus.

Projets

Artistes

Releases

Abonnez-vous à notre newsletter